myopie-écrans-informatique

La myopie se produit lorsque le globe oculaire devient trop long, ou que la cornée et/ou le cristallin sont trop puissants par rapport à la longueur du globe oculaire. Les objets éloignés apparaissent alors flous. Plus de 25 % des Européens présentent ce défaut de réfraction dès l’enfance.

Être myope n’est pas seulement un inconvénient. Les enfants atteints de myopie modérée à forte courent un risque important de développer plus tard des maladies oculaires menaçant la vue, comme le glaucome, la cataracte, la dégénérescence maculaire et le décollement de la rétine.

 

Mais existe-t-il un lien entre le fait de passer trop de temps sur des appareils numériques et une myopie à cause des écrans ?

Si les appareils numériques permettent à nos enfants de s’occuper et de se divertir, notamment pendant la pandémie de COVID-19, il est important de comprendre les conséquences de tout ce temps passé devant un écran.

 

Que montre la recherche ?

Il existe de plus en plus de preuves que les activités sur écran augmentent le risque de myopie chez les enfants. Dans une analyse de 27 études portant sur 25 000 enfants, publiée dans la revue PLOS ONE, les chercheurs ont constaté que plus les enfants passaient de temps à des activités rapprochées comme la lecture, les devoirs, l’écriture, l’utilisation d’un ordinateur, les jeux vidéo et la télévision, plus ils risquaient de développer une myopie.

L’analyse a révélé que le risque de myopie augmentait de 2 % pour chaque heure par semaine que l’enfant consacrait à des activités en vision de proximité.

D’autres études ont montré que les enfants qui passent beaucoup de temps à jouer à l’extérieur voient leur myopie progresser moins vite que les enfants qui restent à la maison. Les chercheurs pensent que le fait de regarder des objets éloignés, comme un ballon volant dans les airs au bout d’un terrain de sport, et le soleil jouent un rôle dans la prévention de la myopie.

Il n’est donc pas surprenant que la plupart des ophtalmologistes recommandent de limiter le temps que l’enfant passe devant un écran numérique afin de préserver la santé de ses yeux et son bien-être général.

 

Questions fréquemment posées

 

Q : Quels sont les signes de la myopie ?
R : – Vision floue : L’utilisation d’un écran numérique pendant de longues périodes peut entraîner une vision floue, notamment lors de la mise au point sur des objets éloignés.
– Maux de tête : Une myopie non traitée peut entraîner une fatigue oculaire importante, qui se traduit à son tour par des maux de tête.
– Inclinaison de la tête ou plissement des yeux : Si vous remarquez que votre enfant penche la tête en regardant la télévision ou plisse les yeux, c’est un signe qu’il a des difficultés à faire la mise au point. Cela peut être un signe de myopie.
– Il regarde les objets d’un peu trop près : Souvent, les enfants ne peuvent pas expliquer verbalement ce qu’ils ressentent, mais ils peuvent l’exprimer de manière non verbale. Si vous remarquez que votre enfant se rapproche de la télévision ou qu’il a du mal à voir le tableau noir à l’école, cela peut être un signe de myopie.

Q : Comment puis-je prévenir ou ralentir la myopie de mon enfant ?
R : Un dépistage précoce de la myopie peut contribuer à ralentir sa progression et à prévenir de graves maladies oculaires plus tard dans la vie. En tant que parent, voici ce que vous pouvez faire pour aider à prévenir le développement de cette affection oculaire chez votre enfant :
– Essayez de limiter le temps que votre enfant consacre à des travaux rapprochés tels que la lecture, les devoirs et le temps passé devant un écran.
– Lorsque votre enfant utilise un ordinateur, veillez à ce qu’il soit correctement positionné. Demandez à votre enfant de faire des pauses écran fréquentes et de regarder à l’autre bout de la pièce pendant au moins 20 secondes à chaque pause.
– Encouragez votre enfant à passer au moins 90 minutes par jour à l’extérieur, de préférence au soleil. Veillez à ce que votre enfant porte des lunettes de soleil protégées contre les UV.
– Discutez de la prise en charge de la myopie avec votre ophtalmologiste afin de ralentir et éventuellement d’arrêter la progression de la myopie de votre enfant.

 

Comment nous pouvons aider à traiter la myopie

 

Si votre enfant présente des symptômes de myopie, prévoyez un examen oculaire avec votre ophtalmologiste dès que possible. Une myopie non détectée peut entraîner de nombreuses complications, qu’elles soient scolaires, sociales ou émotionnelles. Un diagnostic précoce de la myopie et d’autres problèmes oculaires peut améliorer les performances de votre enfant à l’école et sur le terrain de sport, et peut prévenir de graves maladies oculaires qui détruisent la vue plus tard dans la vie.

De plus, si votre enfant est diagnostiqué myope, des solutions existent pour aider à ralentir sa progression grâce à l’orthokératologie.

 

Sources :

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0140419

5 raisons pour lesquelles les sportifs aiment l’ortho-k

Pour exceller dans les sports, vous voulez et avez généralement besoin de la meilleure vision possible. En plus d'éliminer la myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme, le type de correction visuelle que vous utilisez en tant que sportif doit également être très sûr...

Pourquoi la plupart des spécialistes préfèrent-ils l’orthokératologie pour la gestion de la myopie ?

Votre enfant ne répond pas, et vous pouvez sentir l'inquiétude monter tandis qu'il plisse les yeux. Il n'arrive vraiment pas à lire le tableau d'acuité visuelle ! Le spécialiste reste calme et assure à votre enfant que tout va bien. Pour vous, cependant, ce moment...

Myopie et myopie évolutive : quelle est la différence ?

Myopie évolutive dont la correction de la vision augmente sur des périodes de temps inférieures à un an et dans des quantités supérieures à ½ dioptrie de puissance.