Questions fréquentes

Lentilles de nuit pour corriger la vue par remodelage cornéen

 

Ces informations sont mises à disposition en tant que service public pour vous aider à trouver un spécialiste dans votre région et pour vous informer sur l’orthokératologie et la myopie.

Tentons de répondre à toutes vos questions

 

La technique d’orthokératologie moderne telle qu’on la connait aujourd’hui est apparue au début des années 2000. Les appareils de mesures et les outils de fabrication n’ont pas cessés de s’améliorer. La technique d’adapation est aujourd’hui bien maitrisée.

Il ne faut cependant pas oublier que vos yeux et vos exigences visuelles sont tout à fait individuels. Nombre d’interrogations trouveront donc une réponse qu’après prise de mesures détaillée et les recommandations de votre spécialiste.

QUESTIONS FREQUENTES

Comment agissent les lentilles Ortho-K ?

Les lentilles Ortho-K ont été conçues pour remodeler progressivement et petit à petit la superficie centrale de la cornée et réduire ainsi l’erreur de réfraction. L’effet est comparable à une intervention chirurgicale au laser mais contrairement à cette dernière, l’Orthokératologie est réversible.

Est-ce que l’Orthokératologie est indiquée pour tous ?

Malheureusement pas. Même que l’Orthokératologie peut aider la plupart des personnes à améliorer leur performance visuelle (y compris ceux qui ont une myopie importante), cette méthode donne les meilleurs résultats pour des myopies se situant dans une certaine limite (-0.50 à -4.50 dpt). D’autres facteurs, comme la rigidité de la cornée ainsi que des éléments de forme ou de tolérance aux lentilles, jouent également un rôle. Par un entretien approfondi et un examen avec des instruments de diagnostic informatisés, il sera facile de déterminer si le sujet en question se prête à l’Orthokératologie

Quel est le public cible de l’Ortho-K ?

Bien adaptée et exécutée avec rigueur, les lentiles de nuit ne présente aucun risque. De nombreuses personnes ont pu se libérer de leur dépendance aux lunettes ou aux lentilles conventionnelles, sans le moindre effet secondaire et sans lésion de l’œil. Contrairement aux méthodes chirurgicales comme la kératotomie radiaire (RK), la kératectomie photoréfractive (PRK), la kératomileusis au laser in-situ (LASIK) et la kératectomie subépithéliale au laser (LASEK), le tissu cornéen n’est ni entaillé ni cautérisé par laser. Comme pour les autres lentilles de contact, le bon entretien et la manipulation correcte des lentilles sont essentiels pour préserver la santé de l’œil. Avec les nouvelles matières à haute perméabilité aux gaz, l’alimentation en oxygène de la cornée est garantie.

L’effet de l’Ortho-K est-il durable ?

Oui pour autant que les lentilles soient portées chaque nuit.

La vue des enfants change. Est-ce que l’Ortho-K peut aider les enfants et les jeunes ?

De nombreuses études dans le monde ont prouvé que l’orthokératologie avait un effet freinateur dans l’évolution de la myopie. Ceci offre aux jeunes – une fois adultes – beaucoup plus de possibilités pour choisir parmi les systèmes de correction de la myopie.

Quels risques y a-t-il de porter des lentilles pendant la nuit ?

Le risque principal est comme pour toutes lentilles, le manque de rigueur dans la manipulation et l’entretien des lentilles de nuit.

Des études ont montré que le port nocturne de lentilles rigides est plus sûr que le port continu de lentilles souples conventionnelles. Les complications que le port de lentilles peut engendrer sont entre autres la vascularisation (formation importante de petits vaisseaux), l’ulcération et l’abrasion. Le risque lié au port nocturne est probablement plus grand que celui du port diurne mais moindre que le port continu (jour et nuit) de lentilles. Les lentilles de contact ne peuvent pas glisser derrière l’œil (ceci est anatomiquement impossible) et il est très rare que des lentilles de nuit se décentrent.

Combien de temps faut-il pour que le processus soit assez stable pour garantir une vision satisfaisante tout au long de la journée ?

Normalement, trois à cinq nuits de port consécutif suffisent pour atteindre le but voulu. Lors d’une myopie plus importante, le processus peut durer un peu plus longtemps.

Le port de lentilles Ortho-K est-il inconfortable ?

Vous seriez surpris combien le port des lentilles de nuit est confortable ! La plupart des patients ne les sentent déjà plus quelques minutes après les avoir posées sur l’œil. Comme elles sont portées pendant le sommeil, le temps d’accoutumance est très court.

Devrais-je toujours porter des lunettes ou des lentilles ?

Une fois l’objectif atteint, vous vous servirez de vos lentilles de nuit pour maintenir le niveau de correction en port nocturne. D’autres lentilles de contact sont superflues. Pendant le début du traitement, il se peut que la vision chute pendant la journée. Pour garantir une vision de loin normale, il est possible d’équiper le patient avec des lentilles souples à remplacement fréquent pendant la journée.

Quelle est la réduction réelle de la myopie que l’on peut atteindre avec l’Orthokératologie ?

Un maximum de –8.00 dpt est atteignable sur certains patients dont les cornées réagissent bien. Des myopies plus faibles sont plus faciles et plus rapides à corriger.

Si un patient décide de revenir au port des lunettes, sa vision redeviendra-t-elle au niveau d’avant l’emploi de l’Ortho-K ?

Après environ 2 semaines, la myopie d’avant le traitement par Orthokératologie se sera réinstallée. Pour s’assurer une bonne vision dans l’intervalle, on équipera le patient de lentilles rigides ou de lentilles souples à remplacement fréquent, jusqu’à ce que la cornée ait retrouvé sa forme d’origine.

Comment procéder si la myopie du patient se modifie plus tard ?

Contrairement à une opération au laser qui est irréversible, l’Orthokératologie permet en général de remodeler la cornée au moyen d’une lentille modifiée et de compenser ainsi le changement de correction.

Nous contacter

Vous êtes arrivé jusqu’ici et vous voulez en apprendre d’avantage ? Contactez nous !

En cas d’urgence, appelez votre spécialiste ou rendez-vous à l’hôpital le plus proche.

Confidentialité

4 + 14 =